Ma vie c'est....

Publié le par BB

Ma vie c'est....

"Ma vie c'est ce qui m'arrive quand j'ai prévu autre chose"

Je me souviens de la première fois où j'ai lu cette petite phrase au bas du mail d'un ami il y a au moins dix ans!.

Ma première réaction a été de la relire. Comment ça? tout ce qui m'arrive c'est bien, même quand je prévois quelque chose et que ça ne marche pas? quand je mets toute mon énergie pour que mon projet avance et......

Je n'ai pas de pouvoir sur les êtres ni sur les choses mais le pouvoir de l'intention? Il ne suffit pas de vouloir très fort pour que les choses se passent comme nous voulons car nous ne sommes pas tout seuls.

Ecoutez voir un exemple concret qui illustrera la petite phrase du début.

C'est une jeune femme dynamique, Delphine sait ce qu'elle veut, elle a le contact facile, elle a plein d'amis.... elle rencontre dans une soirée un gentil garçon réservé, attentif, à l'esprit ouvert et comme elle est venue avec l'intention de rencontrer un compagnon elle se dit que celui ci serait bien....quelle chance elle a de le rencontrer comme ça par hasard.

Le jeune homme, Florent est venu à cette soirée sur la demande d'un ami alors qu'en ce moment il est préoccupé. Son employeur délocalise l'entreprise, soit il part dans une ville inconnue soit il reste mais cela voudra dire chomage, démarches, il n'a pas beaucoup de sous, son budget est vraiment très serré, s'il part ce sera des frais supplémentaires, un environnement inconnu, s'il reste de toute façon il faudra sans doute bouger aussi que faire?

Alors cette rencontre c'est pas de chance?

"La vie c'est ce qui m'arrive alors que j'ai prévu autre chose".

Il nous arrive fréquemment de faire des projets avec quelqu'un sans que l'autre soit concerné...on dit prendre ses rêves pour la réalité...et en plus bien souvent on en veut à l'autre ou à la vie si ça ne marche pas!

Je reviens à l'exemple, Florent n'est pas dans un contexte d'engagement affectif, ses relations avec les femmes sont légères, il n'est pas sur la même longueur d'onde de Delphine même s'il trouve la jeune femme sympathique par ailleurs.

En échangeant sur leur vie actuelle et sur leurs projets Delphine va donc découvrir que Florent a un choix très important à faire et cela dans les mois à venir.

En l'entendant dire " je ne sais pas dans quelle ville j'ai envie de vivre" la jeune fille évoque ce qu'elle dit très souvent " moi j'ai besoin de pouvoir sortir tous les soirs même si je ne le fais pas, il me faut une grande ville pour voir mes amis, j'ai toujours vécu ici...."

Au fil des discussions chacun va cheminer.

Delphine va réaliser que son soi disant besoin de grande ville lui coûte cher car elle part peu en vacances faute de moyens, que les loyers à Marseille sont élévés, elle ne sort pas tant que ça donc ne rencontre pas de nouvelles personnes....

Et si cette rencontre imprévue n'était pas LA rencontre amoureuse que Delphine attendait mais plutôt une opportunité de faire le point sur sa vie actuelle et de réfléchir avec un autre point de vue.

Si elle envisageait de s'éloigner un peu de la grande ville, elle aurait un loyer moins élévé donc elle pourrait intégrer un club de chant elle adorerait ça mais n'a jamais pris le temps, en plus elle élargirait son cercle d'amis.

Une rencontre même de courte durée c'est une confrontation, une chance, un choc, une surprise...de toute façon il va en sortir quelque chose si l'on veut bien se laisser dire, laisser entendre ce qui est là présent.

Bien sûr il aurait pu y avoir un coup de foudre, Florent restait là emménageait avec Delphine.....

Mais non! alors mon propos est de montrer comment la sensation d'avoir raté quelque chose ou quelqu'un a amené Delphine à changer de point de vue pour voir autrement, pour avancer au lieu d'être dans l'échec ou la déception. Cette modification d'angle de vue lui a ouvert un espace pour elle. Que va faire Florent elle ne sait pas mais ce qui est sûr c'est que depuis cette soirée elle commence à regarder la carte, elle se promène dans les environs à l'affût d'un lieu qui l'inspirerait, elle a fait ses comptes et commence à regarder les agences immobilières.....

Alors cette rencontre...une chance?

j'ai changé les noms et les lieux......

Si vous voulez développer votre aptitude à voir les instants de votre vie comme des opportunités, apprivoiser l'imprévu pour en faire votre allié, venez aux ateliers cartes, en jouant nous apprenons encore et encore...

Publié dans Réflexions

Commenter cet article

GUIOT JOSETTE 11/08/2015 19:27

Maintenant je suis pressé pour rien. Les projets cela rate si souvent et les meilleurs calculs qu’on fait ; tandis qu’en profitant des hasards et en travaillant au jour le jour sans parti-pris on fait un tas de choses imprévues.
Paroles d'artiste !!!

Lettre à Emile Bernard, septembre 1888 de Van gogh

Trèflerèle 12/08/2015 07:42

quelle belle illustration!! merci Josette

Claire 11/08/2015 18:16

Merci Brigitte pour cette phrase que je vais noter quelque part. Je la reçois comme un cadeau.
Encore merci.
A très bientôt.

Trèflerèle 12/08/2015 07:43

Au plaisir de partager avec toi Claire.