Les bienfaits de la colère

Publié le par Trèflerèle





Elle est arrivée sans crier gare, cette colère qui ne m'était pas destinée...soit je me suis trouvée au mauvais endroit au mauvais moment soit elle a quelque chose à me dire, à moi. L'important n'est pas ce qu'elle signifie pour l'autre mais ce que je vais en faire.
Ma première réaction a été la colère à mon tour: pourquoi moi?
C'est là où je vois encore et encore que toute situation vécue n'a pour seule finalité que de m'aider à voir qui je suis.
Recevoir la colère et être en colère c'est la même chose, je suis obligée de faire face à l'Autre, de poser mes limites.
A.Grün affirme ceci:
"La colère est une force positive qui vise à me rendre capable de délimiter mon territoire, de me libérer du pouvoir des autres. Mais elle peut aussi me dévorer si je me laisse emporter par elle..La colère c'est la force de prendre du recul en face de celui qui nous a blessés. Elle nous permet de rejeter hors de nous mêmes la cause de la blessure et de l'irritation..La colère même violente, est bonne. Si nous l'admettons et la regardons en face, si nous allons au fond de la chose, alors elle peut se métamorphoser en un nouvel élan vital. Elle nous montre peut être que jusqu'ici nous nous sommes conduits seulement en fonction des autres. Nous voudrions bien vivre désormais ce que nous sommes nous mêmes..."
extrait de Petit traité de spiritualité au quotidien. Anselme Grün est un moine lumineux qui a étudié la philosophie, la psychanalise, il investit le bénéfice de la vente de ses livres dans son Abbaye en Alsace...

Si ce texte vous met en colère...c'est génial! elle est comment votre colère à vous? froide? explosive? percutante? comment s'exprime t-elle? des mots, des cris, des pleurs? des bris d'objets? de l'agitation? chacun sa forme d'expression à l'extérieur..le plus difficile à voir c'est la capacité que nous avons à la retourner à l'intérieur.. nos maux physiques expriment bien souvent notre refus de laisser se dire....mal à la tête, mal au ventre, plein le dos...

Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

citron vert 12/09/2009 08:40

et non ce texte ne me mets pas en colère bien au contraire , je le trouve très interessant  et je pense que je prendrai mieux la prochaine colère à laquelle j'aurai à faire face ....enfin je l'espère !

Trèflerèle 12/09/2009 09:32


Je te remercie pour ton commentaire, faire face à la colère c'est le seul moyen pour la traverser..J'ai bien reçu l'ange et j'ai fait un collage avec ce qu'il m'a inspiré...je te l'envoie très
bientôt.


mymychacha 05/09/2009 16:36

Bonjour Brigitte,Pour moi, elle est plutôt explosive quand il y a trop plein... autrement, elle ronge.Merci de ton passage sur mes pages.Bon week-end.

J Zwobada Rosel 20/08/2009 07:49

J'ai aimé... cette mise en mots. Les jeunes qui viennent me voir, un en particulier, non lecteur, enfin, il se débrouille maintenant pour déchiffrer, à 20 ans, ce qu'il faut pour trouver du travail, s'exprime comme les jeunes, "la haine". Il me semble que c'est issu directement de ce qu'il avait "dessiné", il y a plus de 5 ans: la peur qui mélange... comme si plus rien ne pouvait fonctionner.Je vais les présenter dans un article de mon blog, communauté langage.Merci de ce cadeau alors que j'essaie de trouver avec qui communiquer sur tous ces blogs (je débarque).JAZ

Trèflerèle 20/08/2009 09:09


La colère mais aussi la peur sont des freins puissants. Le côté ludique des collages rassure, redonne confiance et les mots (maux) peuvent alors
sortir. Je serais ravie d'échanger avec vous qu'en pensez vous?


eMmA 12/08/2009 21:10

Je suis toujours très impressionnée par tes magnifiques collages. Là encore, c'est une réussite.La colère ? Oui, mais à intervalles beaucoup moins fréquents qu'autrefois et d'une façon plus mesurée et réfléchie.Bon n'empêche que le dos réagit... Alors, peut-être qu'il faudrait que je pousse un coup de gueule, après tous mes coups de coeur ?Merci de nous faire réfélchir.eMmA 

Trèflerèle 13/08/2009 08:37


Tu sais nous avons tous envie de pouvoir dire je ne me mets plus en colère comme si cette émotion là n'était pas acceptable!! accueillons la quand elle est là et traversons là sans nous
juger...elle nous amène toujours vers un mieux.