L'origine des jeux de cartes

Publié le

 

Selon le premier des spécialistes des jeux de cartes, le jésuite, le P.Ménestrier (1631-1705), le jeu de cartes représentait symboliquement la stucture de la société féodale. On y trouverait d'abord les quatre monarchies traditionelles figurées par les quatre rois: "judaique" avec David (Pique); "grecque" avec Alexandre (Trèfle), "romaine" avec César (Carreau); et "française" avec Charlemagne (Coeur). Les dames évoqueraient la souveraineté des quatres vertus: la puissance, la beauté, la sagesse et la piété. Aux As correspondraient les financiers; aux valets, les homes de guerre.
Les armes seraient désignées par les picques; les biens et les demeures de la bourgeoisie, par le carreaux; les richesses agricoles, par les trèfles; les fonds ecclésiastiques par les coeurs car "les hommes d'Eglise sont toujours des hommes de coeur".
Plus modéré, l'essai de Breitkopf (1784) est aussi plus digne d'intérêt. L'auteur insiste sur l'analogie de composition entre la structure du jeu d'échecs et celle des jeux de cartes, indiquant une origine orientale commune. Introduites par des populations nomades, arabes et bohémiennes, les cartes seraient peut-être une création du génie de l'Inde. Très longues et très larges dans leur forme archaique, les lames auraient été adaptées à un usage plus commode. A la fin du XIVe siècle, , on trouve encore les anciens emblèmes des tarots, deniers, coupes, épées et bâtons qui ont été transformés ultérieurement en piques, coeurs, carreaux et trèles.
Quoiqu'il en soit, les cartes semblent avoir été, dans leur forme primitives, destinées à l'enseignement plutôt qu'au jeu et à la divination; elles étaient apparemment des instruments pédagogiques adressées aux castes guerrières de l'Inde ou à la chevalerie iranienne.

 

d'autres articles sur l'origine des jeux sur l'extension de ce blog: link

 

 

Publié dans Jeux de cartes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article