VILLANELLE

Publié le par Trèflerèle

 

 

nuit-mer-copie-1.jpg

 

 

 

Je dis c'est poésie...

.

 

Villanelle

Une nuit noire, par un calme, sous l'Équateur.


Le Temps, l'Étendue et le Nombre
Sont tombés du noir firmament
Dans la mer immobile et sombre.

Suaire de silence et d'ombre,
La nuit efface absolument
Le Temps, l'Étendue et le Nombre.

Tel qu'un lourd et muet décombre,
L'Esprit plonge au vide dormant,
Dans la mer immobile et sombre.

En lui-même, avec lui, tout sombre,
Souvenir, rêve, sentiment,
Le Temps, l'Étendue et le Nombre,
Dans la mer immobile et sombre.

 

Charle Marie Leconte de Lisle

(1818- 1894)

 

 

 

 

 

Le vide dormant...

La nuit efface absolument

Le temps, l'Etendue et le Nombre

 

où vous emmène la nuit?

 


Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

josette guiot 12/01/2013 21:05


La nuit  ? C'est un havre de paix où se ressourcer pour accueillir le jour nouveau ...


Pourquoi faire compliqué alors que c'est tout simple !!!


Mais ,à chacun sa nuit...


Faîtes de beaux rêves...

Trèflerèle 13/01/2013 11:36



merci Josette...belles nuits à vous aussi



flipperine 11/01/2013 23:47


la nuit nous emmène dans des rêves invraisemblables et aussi des cauchemars

Trèflerèle 12/01/2013 11:10



pas facile d'en comprendre le message.....