Pleine lucidité

Publié le par Trèflerèle

 

 

 

rêve de nuages

 

 "Tel homme s’éveille, le matin, dans son lit.

A peine levé, il est déjà de nouveau endormi ; en se livrant à tous les automatismes qui font son  corps s'habiller, sortir, marcher, aller à son travail, s'agiter selon la règle quotidienne, manger, bavarder, lire un journal – car c’est en général le corps seul qui se charge de tout cela –, ce faisant il dort.

Pour s’éveiller il faudrait qu’il pensât : toute cette agitation est hors de moi. Il lui faudrait un acte de réflexion. Mais si cet acte déclenche en lui de nouveaux automatismes, ceux de la mémoire, du raisonnement, sa voix pourra continuer à prétendre qu’il réfléchit toujours; mais il s’est encore endormi.

Il peut ainsi passer des journées entières sans s’éveiller un seul instant.

Songe seulement à cela au milieu d'une foule, et tu te verras environné d'un peuple de somnambules.

L'homme passe, non pas, comme on dit, un tiers de sa vie, mais presque toute sa vie à dormir de ce vrai sommeil de l'esprit.

 

Et ce sommeil, qui est l‘inertie de la conscience a beau jeu de prendre l’homme dans ses pièges : car celui-ci, naturellement et presque irrémédiablement paresseux, voulait bien s'éveiller certes, mais comme l'effort lui répugne, il voudrait; et, naïvement il croit la chose possible, que cet effort une fois accompli le plaçât dans un état de veille définitif ou au moins de quelque longue durée; voulant se reposer dans son éveil, il s'endort.

 

De même qu'on ne peut pas vouloir dormir, car vouloir, quoi que ce soit, c’est toujours s'éveiller, de même on ne peut rester que si on le veut à tout instant." 

 

 

René Daumal, né à Boulzicourt, Ardennes le 16 mars 1908 et mort à Paris, le 21 mai 1944, était un poète, critique, essayiste, indianiste et écrivain français et dramaturge.

Publié dans réflexions

Commenter cet article

josette guiot 20/01/2012 21:24


Vouloir quoi que ce soit c'est toujours s'éveiller ...J'aime ! L'esprit qui sommeille est bien trop triste pour le cultiver...Je préfère semer et récolter...Pas de vie au rabais mais cela
n'empêche pas de bien dormir !


Bon week-end .

flipperine 20/01/2012 17:31


nois sommes comme des machines, l'habitude coule