Le père, l'enfant et l'âne

Publié le par Trèflerèle

Un enfant demande à son père :
- Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?

Alors le père demande à son fils de le suivre, ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied.
Et les gens du village de dire :
- Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d'aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.

Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l'âne et lui marchant à côté. Les gens du village dirent alors :
- Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant ils s'installent tous les deux sur l'âne avant de quitter la maison. Les villageois commentèrent en disant :
- Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l'âne trottinant derrière eux. Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire :
- Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C'est le monde à l'envers !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Arrivés à la maison, le père dit à son fils :
- Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur. Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire.

Fais ce qui tu aimes et tu seras heureux !

 

Publié dans réflexions

Commenter cet article

Aziyadé 13/07/2010 15:17



L'âne est très certainement parmi nous, du moins les ânes j'en suis sûre !!!! et le plus important dans ton histoire serait que la morale soit comprise et
partagée. Merci de ta visite dans mon Salon, la porte y est tjrs grande ouverte. Mon pseudo. d'Aziyadé est emprunté à Pierre Loti qui a aimé follement une douce et belle Aziyadé à Istanbul et en
avait fait un roman. Mon homme étant Turc, nous sommes là-bas plusieurs fois par an et j'aime à faire partager ce beau pays à mes copinettes.


Tu sais tout où presque ;-))


à bientôt, car chez toi aussi c'est très intéressant. Bisous


Chantal



Aziyadé 13/07/2010 08:06



Coucou du matin, et je me dis qu'il est dommage qu'en banlieue, on ne voit plus beaucoup passer d'âne ;-))


Bonne journée, bisous


Chantal



Trèflerèle 13/07/2010 10:29



merci pour le commentaire, ouvrons grands les yeux l'âne a surement été remplacé....quel joli nom Aziadé, c'est un prénom turc? je suis allée sur ton blog: de bien belles photos.