Le partage du lundi: histoire d'une vente

Publié le par Trèflerèle

siloin_siproche.jpg

 

 

Ce collage s'appelle "Si loin si proche"

 

Il a été réalisé en 1997. Je l'exposais régulièrement mais je ne me décidais pas à le vendre.

En 1999 je participais aux Portes ouvertes du 13è arrondissement de Paris et la Mairie  avait organisé à cette occasion une vente aux enchères des artistes de l'arrondissement.

C'est ce tableau là que je proposais.

Ce jour là il faisait très beau et les visiteurs étaient nombreux..Javais mis une affichette dans le hall de l'immeuble, ils montaient allègrement les cinq étages pour venir voir mes collages et échanger avec moi.

Tout à coup je vois arriver une jeune fille, l'oeil vif , le débit rapide:

"bonjour, je suis contente de vous voir mais j'ai râté votre tableau.." ma première réaction (intérieure) a été: "chouette il est vendu!.".mais devant la tristesse de ma visiteuse je l'ai fait entrer plus avant et lui ai offert un jus de fruit!!

Il vous plaisait beaucoup ce tableau? et là j'ai bien senti que quelque chose l'avait inter-pellé appellé à l'intérieur..cette silhouette d'homme dans l'ombre, cette femme qui se fait belle et qui attend...

Je lui ai proposé une photo ce qui était une petite consolation.

Elle l'a emportée comme une relique.

Le lendemain je me renseigne au sujet du déroulement de la vente aux enchères pour toucher mon chèque...

Mon collage ne s'était pas vendu, il n'avait pas atteint le prix de réserve, c'est à dire le prix en dessous duquel je ne voulais pas vendre. Bien entendu j'avais dû le mettre trop haut pour...ne pas le vendre!

Mais là il fallait que je me rende à l'évidence, ce collage devait être vendu à cette jeune fille, il était pour elle et ne m'appartenait déja plus.

J'avais pris ses coordonnés (une intuition sans doute) je l'ai donc rappelée et je lui ai porté chez elle.

Elle avait préparé son emplacement: un chevalet en plein  milieu de son séjour.

Inutile de vous dire l'émotion qui nous a saisie ensemble quand le collage a trouvé sa place...

 

Un jour je vous raconterai comment j'ai vendu mon premier tableau, et d'autres anecdotes comme ce morceau de papier découpé "par hasard "qui s'est retrouvé sur deux tableaux à dix ans d'intervalle et repéré par un visiteur très observateur..lors d'une expo!!

 

 

  Au fait c'est bientôt la Saint Valentin, si vous trouvez qu'IL est un peu lointain, un peu trop absent ou que vous en avez assez d'attendre...envoyez lui ce collage!!!

 

 

Trèflerèle anagramme de reflet du réel... ateliers cartes associatives Pourquoi ces cartes là font elles grandir?

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans art

Commenter cet article

Littorine 07/02/2011 23:11



C'est un beau partage que tu nous livres, émouvant. Merci ! Bonne nuit



Catherine L. 07/02/2011 19:47



Une belle histoire, valeur sentimentale très ajoutée des créations d'artistes. Merci de votre gentil commentaire sur mon blog. Et oui j'adore voir la vie en positif dès le matin, lol



Trèflerèle 07/02/2011 20:10



merci Catherine au plaisir de vous lire.



dany 07/02/2011 16:06



Super tes petites histoires, c'est toujours un plaisir de les lire ! Tu viens prendre un thé un de ces jours prochains ?