Le monde comme miroir

Publié le par Trèflerèle

 

miroir

 

 

 

Dans un lointain pays vivait un vieil homme très sage.
Il venait chaque jour s'asseoir sur un banc de pierre, à l'entrée de la ville.
Il aimait regarder passer les gens: les marchands qui partaient pour de lointains voyages,
les paysans qui venaient vendre leurs produits au marché, les voyageurs qui arrivaient de loin.
Il veillait aussi sur ses petits-enfants qui jouaient au pied des murailles.

Ce jour-là, il vit arriver de loin un voyageur avec un baluchon qui l'aborda,
discuta un moment avec lui et finit par lui demander:

- Dis-moi, vieil homme, toi qui as toujours vécu ici, comment sont les gens qui vivent dans cette cité ?
- D'où viens-tu ? interrogea le vieillard.
- De la ville qui est derrière la montagne.
- Et comment étaient les gens là-bas ?
- Ils n'étaient pas très intéressants. Je les ai trouvés froids, mesquins et renfermés.
- Ici, les gens te sembleront aussi froids, mesquins et renfermés, dit notre vieux sage.

Et le voyageur, poursuivant son voyage, disparut dans les ruelles de la ville.

Un peu plus tard, un autre voyageur engagea la même conversation avec le vieil homme et finit par lui poser la même question:

- Dis-moi comment sont les gens qui vivent ici ?
- D'où viens-tu ? demanda le vieil homme.
- De la ville qui est derrière la montagne.
- Et comment as-tu trouvé les gens là-bas ?
- Ils étaient formidables, rétorqua le voyageur, tandis que son visage s'illuminait. Ils étaient généreux, aimables et chaleureux.
- Ici, dit le vieil homme, tu trouveras aussi les gens généreux, aimables et chaleureux.

Et le voyageur disparut dans les ruelles de la ville.

À ce moment, un des gosses qui jouait à proximité s'approcha de son grand-père, et, le tirant par la manche, lui dit:

- Tu dis des mensonges, grand-père, ce n'est pas bien.
Tu m'as appris à ne pas mentir et tu viens de dire à ce voyageur le contraire de ce que tu as dit à l'autre.

- Réfléchis bien, répondit le grand-père, moi, lors de ces échanges, je n'ai rien dit.
Ce sont eux qui ont affirmé que les choses se passaient ainsi.
Je n'ai fait que leur servir de miroir et refléter leur propre façon de vivre et de voir les choses.
Si tu le veux, nous pouvons partir à la recherche de nos deux voyageurs
et leur demander leurs premières impressions sur les habitants de cette ville.
Mais ce n'est pas nécessaire, car je sais déjà ce que chacun d'eux va nous raconter.

 

 

Trèflerèle anagramme de reflet du réel...

ateliers cartes associatives Pourquoi ces cartes là font elles grandir?

Et tu peux le deviner toi aussi.

Publié dans réflexions

Commenter cet article

Elfi Blanck 21/04/2011 11:25



Merci Brigitte


pour cette belle histoire


c'est l'histoire de notre vie !


Ce que nous ressentons


avec tous nos sens,


nous l'attirons comme un émant...


d'une manière ou d'une autre.


ALORS !!


l'histoire nous invite


à croire en nous


dans le meilleur des sens..


c'est plus cool !


pour les conséquences.


en ce qui me concerne : je préfère


car je m'aperçois


que ma vie et ma santé


ce porte mieux !


je peux puiser tranquillement


dans mes puits d'énergie






Trèflerèle 21/04/2011 18:19



quelle belle pensée tu transmets là, merci à toi.



R.C.D ou regine 20/04/2011 15:45



j'avais repéré ce texte et l'avais mis sur mon blog également.


Je pense que ce vieil homm est un sage. On ne voit que ce que nous voulons voir... Si nous partons avec des idées toutes faites alors on passe à côté de bp de choses et de rencontres.


Soit on se ferme, soit on s'ouvre et alors on découvre une ville nouvelle.


Mais si l'on n'est bien nulle part et que l'on juge que personne ne vaut rien alors quelque soit l'endroit où l'on ira cette vision restera la même : nous sommes plongés dans le noir.


Il faut s'ouvrir à la lumière, ne pas avoir peur des différences physiques, de langage, de vie... Chacun apporte sa petite pierre à l'édifice humain et c'est ainsi que notre monde n'en sera que
meilleur.


Amitié


régine



josette guiot 20/04/2011 13:49



Une éducation du regard ? Non,celle du coeur serait  plus efficace...Difficile à enseigner ,essayer de transmettre comme une valeur ...Avoir la foi comme en toute chose...


Profitez du soleil qui illumine notre pays!



Littorine 20/04/2011 09:33



A méditer.... bonne journée