Le marcheur infini

Publié le par Trèflerèle

 

arbre-et-desert.jpg

 

 

 

 

.." Apprivoiser l'espace. L'horizon. L'infini.

Savoir dans le désert que chaque grain de sable est différent des autres.

Que chaque dune a son histoire et son destin.

Que toute ressemblance avec des étendues et des infinis déja vus ne peut être que pur hasard et pure coïncidence.

Que la répétition - quand il y a répétition - n'est que celle de vos propres pas sur un sable sans cesse recommencé.

Seuls les vents ici aiment à se répéter, brouillant sables et pistes, le temps et la distance.

Brouillant le ciel lui-même..

Le voici, ce vent, entrain d'ébouriffer les dunes, d'écheveler la moindre touffe, de bouleverser l'ordre secret des sables, d'inscrire ici et là l'empreinte de ses lubies.

d'affoler la sérénité et la nudité du désert.

Les nuages tentent de l'imiter, réflétant la mouvance et l'errance des sables en un désert céleste dont ils seraient les blanches et pluvieuses oasis.

Entre tous ces souffles, ces tourments, ces irritations, ces emportements, ces désordres de la lumière, du ciel et de la terre, le marcheur avance inentamé, intact, serein, dans le chaos du monde."

 

Contre- nuits

Jacques Lacarrière -  Albert Woda éditions alternatives

 

 

TEMPETE SOUS UN CRANE

Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flipperine 23/12/2013 12:04


nous sommes tous différents et nous formons un tout nous sommes le monde avec ses joies, ses peines, ses réussites, ses échecs

Trèflerèle 23/12/2013 14:22



Tous ensemble vers l'infini...merci à toi



Jaz 23/12/2013 10:21


Ce texte vient à point nommé. Tout y est dans ma propre quête de sens. La répétition, l'instantané, ne sont plus un duel, jusqu'aux nuages, pâle reflet de ce mouvement, celui d'une vie si
éphémère, qui n'existe que dans ce mouvement même.


Merci de l'avoir déniché


Jaz

Trèflerèle 23/12/2013 10:27



merci Jaz, belle continuation du chemin et bon passage vers la nouvelle année!



eMmA 23/12/2013 09:37


Tempête sous un crâne ?


Et que dire des tempêtes de sable en plein désert...


Très belle photo.

Trèflerèle 23/12/2013 10:28



merci EMma. Sans compter (ou conter)... les tempêtes dans un verre d'eau! belle fin d'année à toi