Le KAI-AWASE

Publié le par Trèflerèle

Jeu familial traditionnel en ASIE dans lequel il s’agit de reconstituer des paires de coquillages dont l’intérieur a été peint. C’était une activité ludique appréciée par les membres de la cour impériale. Le jeu devint un concours pour élire le plus beau coquillage, chaque joueur de chaque équipe devait présenter les mérites du coquillage pour qu’il soit élu.

Dans ce jeu chacun pouvait montrer ses belles manières, son érudition.

Le jeu devint progressivement une joute poétique sous l’influence de la Princesse Ryoko qui organisa une épreuve de comparaison de coquillage sous la forme  d’un concours de poésie en 1040.

Au XVIe il ne fut plus réservé aux nobles on y jouait aussi dans des milieux plus modestes. On retrouvera dans le jeu de Mémory arrivé en Allemagne en 1959, la règle de faire des paires semblables.

Des artistes célèbres peignèrent les coquillages les transformant ainsi en œuvres d’art.

La popularité du jeu diminua avec la venue des jeux de cartes et de l’oie qui étaient moins monotones et plus amusants.

Après la deuxième guerre mondiale on retrouvera des jeux Kai-Wase dans les couvents.

Aujourd’hui ils figurent parmi les objets d’art dans certains musées.

 

.......

 

L’histoire raconte qu’un roi indien demanda un jour à ses conseillers si le monde était régi par le hasard seul ou plutôt par la raison, si donc le destin humain était irrémédiablement fixé ou si l’homme pouvait infléchir sa vie selon son libre arbitre.

Selon le premier des sages, le monde est dirigé par la raison pure, il illustre cette thèse à l’aide du jeu d’échecs, dans lequel seule la meilleure stratégie mène au succès.

Le deuxième philosophe est de l’opinion contraire, le hasard pur mène le monde, ce qu’il démontre avec les jeux de dés.

Le troisième apporte un jeu de Backgammon et il en déduit que la vrai sagesse consiste en la combinaison des deux, pensée rationnelle et hasard, puisque seul celui qui peut aussi faire face aux évènements imprévus pourra mener sa vue avec succès.

 

Extrait des JEUX DE L HUMANITE édition Ulrich Schädler

Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

abeilleparachutisme 06/09/2012 13:38


l'idée de jeux est extraordinaire, j'adore

promuseum 28/08/2012 14:31


j'ai bien aimé le concept de ce jeu, merci de l'avoir partagé

libert-environnement 28/08/2012 12:31


pas mal comme jeu !

Trèflerèle 28/08/2012 12:41



sympa le commentaire!



flipperine 27/08/2012 17:52


il y a tjs des jeux intéressants

JOSETTE GUIOT 27/08/2012 16:14


La sagesse donne au sage plus de force que dix chefs de guerre  réunis dans une ville.


ANC.TESTAMENT.


Forcément : pensée rationnelle et hasard maitrisé...


A essayer sans tarder !