le jour où je me suis aimé

Publié le par Trèflerèle

 

 

 

allumette.jpg

 

 

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai compris qu'en toutes circonstances,
J’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j'ai pu me relaxer.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle...l'Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
N’étaient rien d'autre qu'un signal
Lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle... l'Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de vouloir une vie différente
Et j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive
Contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle... la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai commencé à percevoir l'abus
Dans le fait de forcer une situation ou une personne,
Dans le seul but d'obtenir ce que je veux,
Sachant très bien que ni la personne ni moi-même
Ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment...
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle... le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai commencé à me libérer de tout ce qui n'était pas salutaire, personnes,
situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l'égoïsme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle... l'Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé d'avoir peur du temps libre
Et j'ai arrêté de faire de grands plans,
J’ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd'hui, je fais ce qui est correct, ce que j'aime
Quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle... la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
Et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd'hui, j'ai découvert ... l'Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de revivre le passé
Et de me préoccuper de l'avenir.
Aujourd'hui, je vis au présent,
Là où toute la vie se passe.
Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s'appelle... la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon coeur,
Elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c'est... le Savoir vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.
Du chaos naissent les étoiles.

Charlie Chaplin.

 

 

 

Trèflerèle anagramme de reflet du réel... ateliers cartes associatives Pourquoi ces cartes là font elles grandir?

Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RCD ou regine 04/03/2011 19:33



j'adore ce texte et je me suis permise de le reprendre pour commenter l'un de mes tableaux... Il est vrai, plein de bon sens et surtout très réconfortant. On ne peut bien aimer les autres si l'on
ne commence pas par s'aimer soi même... Pour donner sa confiance encore faut il avoir confiance en soi etc...


C'est tout un travail sur soi, une remise en question pour enfin se sentir bien dans cette peau que l'on nous a pourvu dés notre naissance...


Nous la porterons tout au long de notre vie, elle changera au cours du temps comme nos pensées et nos actions... Mais ce qui est le plus important c'est cette beauté intérieure qui existe dans
chaque être et qui ne demande quà être mis en lumière....


Amitié


régine



Trèflerèle 04/03/2011 20:10



merci Régine, ton analyse est très juste.



josette guiot 04/03/2011 10:13



Superbe ! tout est dit...Mettre en pratique pour faire naître des étoiles ...


Très bellle fin de semaine .


Josette Guiot