Le goût du risque

Publié le par Trèflerèle

 

 

pirogue-filles-et-garcons.png

 

 

 

"Rire c’est risquer d’avoir l’air idiot,

Pleurer c’est risquer d’avoir l’air émotif,

Aller vers l’autre c’est risquer de s’impliquer,Rire, c'est risquer d'avoir l'air idiot. Pleurer, c'est risquer d'avoir l'air émotif. Aller vers l'autre, c'est risquer de s'impliquer. Exprimer ses sentiments, c'est risquer d'exposer le fond de soi-même. Faire part de ses idées et de ses rêves à la foule, c'est risquer de les perdre. Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour. Vivre, c'est risquer de mourir. Essayer, c'est risquer d'échouer... Mais il faut prendre des risques parce que le plus grand danger dans la vie, c'est de n'en prendre aucun. Les gens qui ne risquent rien, ne font rien, n'ont rien, ne sont rien. Peut-être évitent-ils la souffrance et la peine mais ils ne peuvent ni apprendre, ni sentir, ni changer, ni grandir, ni vivre. Ce sont des esclaves enchaînés par leurs attitudes. Ils ont perdu leur liberté... Seul celui qui risque est libre. On ne peut pas toujours changer ce que l'on affronte mais on ne peut JAMAIS changer ce que l'on n'affronteRire, c'est risquer d'avoir l'air idiot. Pleurer, c'est risquer d'avoir l'air émotif. Aller vers l'autre, c'est risquer de s'impliquer. Exprimer ses sentiments, c'est risquer d'exposer le fond de soi-même. Faire part de ses idées et de ses rêves à la foule, c'est risquer de les perdre. Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour. Vivre, c'est risquer de mourir. Essayer, c'est risquer d'échouer... Mais il faut prendre des risques parce que le plus grand danger dans la vie, c'est de n'en prendre aucun. Les gens qui ne risquent rien, ne font rien, n'ont rien, ne sont rien. Peut-être évitent-ils la souffrance et la peine mais ils ne peuvent ni apprendre, ni sentir, ni changer, ni grandir, ni vivre. Ce sont des esclaves enchaînés par leurs attitudes. Ils ont perdu leur liberté... Seul celui qui risque est libre. On ne peut pas toujours changer ce que l'on affronte mais on ne peut JAMAIS changer ce que l'on n'affronte

Exprimer c’est risquer d’exprimer le fond de soi-même,

Faire part de ses idées et de ses rêves à la foule c’est risquer de les perdre,

Aimer c’est risquer de ne pas être aimé en retour,

Vivre c’est risquer de mourir,

Essayer c’est risquer d’échouer…

Mais il faut prendre des risques parce que le plus grand danger dans la vie,

C’est de n’en prendre aucun.

Les gens qui ne risquent rien, ne font rien, n’ont rien, ne sont rien.

Peut-être évitent ils la souffrance et la peine mais ils ne peuvent ni apprendre, ni sentir,

Ni grandir, ni vivre.

Ce sont des esclaves enchaînés par leurs attitudes.

Ils ont perdu leur liberté.

Seul celui qui risque est libre.

On ne peut pas toujours changer ce que l’on affronte mais on ne peut jamais changer ce que l’on n’affronte pas."

 

Auteur inconnu

Publié dans réflexions

Commenter cet article

josette guiot 24/11/2012 08:16


Ceux qui jouent avec des chats doivent s'attendre à être griffés.


Cervantès


 


On rencontre beaucoup d'hommes parlant de liberté,mais on en voit très peu dont la vie n'ait pas été principalement consacrée à se forger des chaînes.


G.Le BON


 


Excellent week-end automnal.

Trèflerèle 24/11/2012 14:04



quelles sont les chaînes que je me suis mises? bonne journée



flipperine 22/11/2012 23:54


dans tout ce que l'on fait ou dit il y a des risques