Le Don

Publié le par Trèflerèle


Ces quelques lignes de Saint Augustin sur le don.
Il y a plusieurs années, j'ai lu sur l'affiche d'une pièce de théatre dont j'ai oublié le nom " ce que tu as donné t'appartient pour toujours, ce que tu as retenu est perdu à jamais" je pense que cette phrase s'inspirait de ces pensées là. Que l'on soit croyant ou non, à méditer...

Tout ce qui n’est pas donné est perdu  le don n’est jamais perçu comme une perte physique irremplaçable, mais comme une sève appelée à nourrir l’arbre tout entier, une énergie transmise des uns aux autres et devant sa qualité vitale à sa mouvance éternelle.

 

Quelle quantité de nourriture faut-il manger par jour ?

Le poids de cent dragmes suffit.

Quelle force procurera cette ration ?

Cette quantité te porte mais c’est toi qui porte ce qui est en trop.

Cette mesure suffit pour te tenir sur pied, tu auras pour fardeau tout ce que tu rajoutes…

 

L’être humain a raison d’apprécier l’extraordinaire don divin de procéder à des choix libres, mais il lui faut admettre qu’en exerçant ce don il n’est jamais sûr de faire le bon choix. Or c’est l’absence de cette seconde liberté, pourtant si indispensable à l’exercice de la première, qui est la source de la misère humaine, notamment parce qu’elle laisse croire à un choix assumé, et par conséquent à la possibilité de modifier le cours des choses. Or rien n’est plus faux : les quelques êtres humains qui ont acquis la qualité exceptionnelle de faire le bon choix sont ceux qui avaient également reçu le don de la grâce.

St Augustin

La grâce...

Publié dans réflexions

Commenter cet article

jacques 20/02/2010 16:50


"Tout ce qui n’est pas donné est perdu"  (proverbe indien) particulièrement intéressant... Une philosophie de la vie inversée par rapport à la vision occidentale de l'accumulation de
richesses...