Lâcher prise

Publié le par Trèflerèle

nuit-mer-copie-1.jpg

 

 

 

Lâcher prise, c'est comprendre que rien n'est permanent ou solide et que tout est en perpétuel changement.
Lâcher prise, c'est accepter le processus naturel et inévitable du changement.
Lâcher prise, c'est accepter tout ce qui se présente, sans rejeter le négatif et sans trop s'attacher au positif.
Lâcher prise, c'est prendre chaque jour comme il vient sans trop essayer d'adapter les choses à ses propres désirs.
Lâcher prise, c'est considérer toute difficulté et tout ennemi comme notre meilleur ami qui nous aide à progresser et à grandir.
Lâcher prise, c'est avoir du recul face à tout ce que l'on expérimente.
Lâcher prise, c'est rester serein, détendu et d'humeur égale, quelles que soient les circonstances, agréables, désagréables ou neutres.
Lâcher prise, c'est utiliser le moyen de l'humour pour dédramatiser une situation.
Lâcher prise c'est comprendre que les choses ont l'importance qu'on leur donne.
Lâcher prise, c'est ne pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l'avenir.
Lâcher prise, c'est ne pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.
Lâcher prise, c'est vivre dans le présent.
Lâcher prise, c'est ne pas s'attacher au résultat de nos efforts.
Lâcher prise, c'est s'efforcer de faire de son mieux sans vouloir tout contrôler en comprenant que le résultat final n'est pas entre nos mains.
Lâcher prise, c'est ne pas couper les liens, mais prendre conscience que l'on ne peut contrôler autrui.
Lâcher prise, c'est ne pas se montrer indifférent, mais simplement admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un.
Lâcher prise, c'est ne pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin.
Lâcher prise, c'est ne pas materner les autres, mais leur permettre d'affronter la réalité.
Lâcher prise, c'est ne pas assister, mais encourager.
Lâcher prise, c'est ne pas critiquer ou vouloir changer autrui, mais tenter de déceler ses propres défauts.
Lâcher prise, c'est ne pas juger, mais accorder à autrui le droit d'être humain.
Lâcher prise, c'est se mettre à la place de l'autre en essayant de comprendre ses motivations.
Lâcher prise c'est donner le meilleur de soi-même et devenir ce que l'on rêve de devenir.
Lâcher prise c'est craindre moins et aimer davantage.

 

 

anonyme

 

et vous que rajouteriez vous?

 

 

 

Trèflerèle anagramme de reflet du réel... ateliers cartes associatives Pourquoi ces cartes là font elles grandir?

Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Littorine 06/02/2011 17:46



Bonjour je découvre avec plaisir ton blog en passant par celui d'eMmA et je m'aperçois, que nous sommes branchées lâcher prise, mais aussi Apres School ! Bien amicalement Marie France 



Trèflerèle 06/02/2011 20:00



bonjour Marie France et merci pour ton commentaire, au plaisir de partager nos pensées profondes!!



cath 04/02/2011 21:01



...Ben, j'ai du boulot...


Bisou


 



jacques 04/02/2011 10:42



Lâcher prise, c'est apprécier ce qui est plutôt que d'espérer ce qui pourrait être.



Trèflerèle 04/02/2011 17:40



merci Jacques, je suis d'accord avec cette formulation..