L'ennemi du soleil

Publié le par Trèflerèle

Il y avait un homme qui était l’ennemi du Soleil. Il détestait cette chose lumineuse et brûlante, en permanence au-dessus de lui, quoi qu’il fasse. Il détestait le Soleil à cause de la lumière crue du jour, à cause de la chaleur, de tous les contrastes, ombres et lumières, qu’il projetait sur la terre et autour de lui. Il avait l’impression que le Soleil lui volait quelque chose.

Il n’aimait que les ténèbres et la fraîcheur de l’ombre. Il ne regardait jamais le Soleil car, lorsqu’il essayait, celui-ci l’aveuglait.

Le Soleil était donc devenu son ennemi.

Un jour, il creusa un trou dans la terre pour se protéger de lui. Sa peau, qui avait commencé à noircir, redevint à nouveau blanche et le contraste des ombres cessa de l’agresser.

Lorsqu’il fut à l’intérieur de son trou, il réalisa que le Soleil continuait à l’inonder de sa lumière et le trou de ténèbres qu’il avait voulu creuser était finalement plus lumineux que la terre sur laquelle il marchait jusque-là.

Il s’enfonça alors plus profondément. Il creusa un puits et une galerie. Là, il parvint enfin à se protéger du Soleil.

Il vécut ainsi des années dans ce trou, à méditer dans la solitude et la fraîcheur d’une ombre jamais défiée par le Soleil et la lumière.

Au-dessus, sur la terre, les hommes cultivaient, se chauffaient avec le Soleil. Ils en avaient fait un Dieu protecteur et bon. Le Soleil était devenu leur ami et leur allié. Ils savaient maîtriser ses ardeurs. Ils le connaissaient à toutes les saisons. Le Soleil prodiguait ses bienfaits, sauf pour cet homme qui en vint, peu à peu, à mourir dans sa galerie. Lorsqu’il fut bien mort, on n’eut pas besoin de creuser sa tombe qui était déjà toute prête...

Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zelbia 01/06/2010 15:09



Bonjour,


 


Merci pour ton super com sur mon blog,il m'a fait très plaisir...


Voila tu as découvert encore une de mes facette,celle ci un peu plus perso.


 


Bonne journée et à bientot



kasimir, dit pinson déplumé 30/05/2010 09:38



très curieux ce texte.


est-il de vous ?


Il me laisse perplexe... il faut que j'y réfléchisse.


Bonne journée.



Trèflerèle 30/05/2010 18:58



il n'est pas de moi, je glane ici et là des histoires qui m'inspirent et que je partage sur ce blog.


Revenez avec vos reflexions pour que tout le monde en profite, moi la première!!.



eMmA 30/05/2010 09:23



Accepter que le soleil vous fasse de l'ombre,


Accepter que le soleil puisse vous brûler si l'on s'en aprroche trop,


Accepter que les rayons du soleil sont des amis qui font du bien,


Accepter que sans le soleil, la mort est certaine.


Très beau texte qui fait réfléchir. Merci beaucoup Trèflerèle pour ton blog que je visite toujours avec beaucoup de respect et d'intérêt.



Trèflerèle 30/05/2010 18:55



merci à toi EMma pour tes commentaires c'est toujours pour moi un prolongement pour ma réflexion, bises