L'attention

Publié le par Trèflerèle




 

Un jour, un professeur de philosophie se rendit auprès du maître zen Nan-In pour l'interroger sur Dieu, la méditation et mille autre choses. Nan-In écouta en silence, puis il dit :

 

 

-vous avez l’air fatigué. Vous venez de loin et avez dû gravir cette haute montagne pour venir jusqu’ici. Permettez-moi de vous servir du thé.

La tête bourdonnante de questions, le professeur fut contraint d’attendre que l’eau se mette à chanter sur le feu et que l’arôme du thé se répande dans la pièce. Le maître lui dit :

-encore un peu de patience, ne soyez pas pressé. Qui sait la tasse de thé résoudra peut être vos questions.

Le professeur se demandait s’il ne perdait pas son temps. Sans doute avait-il entrepris ce voyage pour rien, ce moine était bizarre. Comment la réponse à des questions spirituelles pourrait-elle se trouver au fond d’un bol de thé ? Mais il était vraiment épuisé et accepta l’offre du maître avant d’entamer le chemin du retour.

Nan-In apporta la bouilloire et versa du thé dans la tasse de son visiteur.

Bientôt le liquide déborda et se répandit dans la soucoupe. Nan-In continuait de verser. Le professeur s’écria :

-Arrêtez ne voyez vous pas ce que vous faites ? La tasse est pleine et la soucoupe aussi !

Nan-In répondit :

-C’est exactement la situation dans laquelle vous vous trouvez. Votre esprit est plein à ras bord de points d’interrogation, il n’y a plus la moindre place pour recevoir une réponse de ma part. Croyez-moi, dès que vous avez franchi le seuil, le flot de vos questions s’est déversé partout et e inondé mon logis. Rentrez chez vous, videz votre coupe et revenez plus tard, quand vous aurez ménagé un peu d’espace en vous-même.

Que la tasse soit vide ne suffit pas, il faut la briser. Tant que votre égo sera présent, votre vide sera plein. Quand votre égo se sera effacé, de tous les coins de la terre, l’existence se mettra à couler vers vous.

 

OSHO RAJNEESH

 (collage personnel: La Plume)

 


Publié dans Histoires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eMmA 13/12/2014 19:05

Je ne saurais exprimer davantage ou autrement ce que j'avais écrit il y a cinq ans. Peut-être est-ce que je butine un peu moins qu'avant. Début de la sagesse ?...

JAZ 22/12/2009 09:09


Bonjour

Merci de ce trés beau texte si fondamental.

J'ai abordé la question du "lacher prise" à un tout autre niveau, celui d'un jeune gravement dyslexique, au point d'être non-lecteur à 14 ans...

Il lit tant bien que mal maintenant (20 ans) et déborde de questionnements, ce texte va faire partie de ceux que je propose aux ados... Je le lui donnerai dès son retour d'Afrique où il se trouve
provisoirement, se re-sourcer en quelque sorte...


mahé 03/12/2009 06:39


bonjour,

merci de cette synchronicité, restons dans la légèreté plume pour accueillir 2010, en créativité et en conscience, belle journée


MalouineRigourd 27/11/2009 19:55


Sympa de nous rappeler cette citation! Que la sagesse nous atteigne petit à petit!
BIZ "beurre salé"


Yog' La Vie 27/11/2009 14:27


Belle leçon. En yoga dans la lignée Nil Haoutoff, chaque séance commence par une expiration.