L'arbre à souhaits

Publié le par Trèflerèle

Photos-collages-NBLC-2010-014.jpg


Un jour, au cours d'un voyage, un homme arriva accidentellement au paradis. L'Eden indien comprend des arbres à souhaits: il suffit de s'asseoir au pied de tel arbre et de formuler une demande pour la voir se réaliser sans le moindre délai. Le voyageur fatigué s'endormit sous un arbre à souhaits. En s’éveillant le lendemain matin, il se dit :

- j’ai faim, il faut que je trouve quelque chose à manger.

Sur le champ, des plats délicieux se matérialisèrent devant lui. Il était tellement affamé qu’il ne prit pas garde au côté miraculeux de l’évènement. Un ventre creux ne perd pas son temps à philosopher. Quand il fut repu, le voyageur eut envie d’autre chose :

-Où vais-je pouvoir me désaltérer ? se dit-il en regardant autour de lui.

Rien n’étant prohibé au ciel, du vin prestigieux apparut devant l’homme ébahi. Il s’installa à l’ombre de l’arbre et dégusta les meilleurs crus du paradis en savourant la fraîcheur de la brise, tout en se posant quelques questions :

-Qu’est-ce qui se passe ? Suis-je entrain de rêver ? Y a-t-il des fantômes par ici qui me joueraient des tours ?

Des spectres horribles se jetèrent sur lui. Au comble de la terreur, l’homme hurla :

-ils vont me tuer !

Et il fut tué.

Cette parabole est pleine de sens. Votre mental est l’arbre à souhaits. Ce que vous pensez arrivera tôt ou tard. Parfois l’intervalle est tellement long que vous avez oublié que vous avez émis tel ou tel vœu. La source de l’évènement vous est sortie de la mémoire.

Si vous parvenez à être très attentif, vous verrez que vos pensées génèrent votre état et ce que vous vivez. Elles créent votre enfer et votre paradis, vos souffrances et vos joies, tout ce qui est positif et négatif dans votre vie.

Chaque être humain est un magicien qui tisse un cocon de sortilèges dont il est le prisonnier. Personne ne vous torture, vous êtes votre propre bourreau. 

 

Publié dans réflexions

Commenter cet article

Jacques 27/02/2010 10:31


Belle parabole !
 
Oui, nous sommes prisonniers de nos désirs ...
Parvenir à voir, à être conscient de tout cela, voilà le chemin... mais combien de difficultés à traverser !!!!....
ça fait plaisir de savoir que d'autres sont sur le chemin de lumière. 


toutenpapier 27/02/2010 06:17



Bonjour Brigitte,
Merci d'être passée faire un petit tour cela me permets de découvrir vos superbes collages, et merci Emma, je vous souhaite une excellente journée.


Nathalie



jacques 20/02/2010 16:14


Je partage complètement..
Mais vous ne citez pas vos sources, dommage !


Trèflerèle 21/02/2010 18:05


Je suis désolée mais là j'ai oublié de citer mes sources, cette histoire est racontée dans le tarot Zen de Osho Rajneesh!! ùerci pour vos commentaires