Jeux olympiques

Publié le par Trèflerèle

Photos-collages-NBLC-2010-008.jpg

Talent et compétences..L'histoire de notre ami lapin.

Un lapin voulait participer aux jeux olympiques organisés dans la forêt. En passant à côté du lac, le poisson lui conseilla de participer aux compétitions de natation qui est le sport le plus suivi.

Le lapin accepta la proposition, surtout qu’il savait qu’il était nul dans ce sport. C’est une occasion pour développer une nouvelle aptitude.

Comme c’est un adepte du développement personnel, le lapin a pensé que c’est une occasion pour aller loin dans sa croissance personnelle. Il s’est mis donc à l’entraînement.

Tâche dure, mais avec de la persévérance et de la détermination, il dépense toute son énergie pour devenir un bon nageur. Au jour des compétitions, le lapin perdis au premier tour. Il considéra cela comme un échec dont il peut tirer force pour les prochains jeux.

Le lapin s’est mis, encore une fois, à l’entraînement, cette fois-ci des mois et des mois avant les prochains jeux olympiques de la forêt. Arrivé au deuxième tour, mieux que la fois précédente, il échoue.

Il remarqua que son ami le poisson arriva à gagner la médaille d’argent. Il en conclu qu’il va commencer ses entraînements, pour les prochains jeux, un an avant le début des compétitions et qu’il va doubler ses heures de travail.

Lors de sa troisième participation aux compétitions de natation, le lapin fut déterminé de gagner au moins la médaille bronze.

Les jeux débutèrent et le lapin perdit encore une fois au deuxième tour. Il fut profondément déçu. Il a tout fait, il a tout essayé et il n’arrive guère à voir qu’est ce qu’il pouvait faire de plus.

Il alla voir la sage tortue et lui raconta son désespoir. Il lui expliqua comment après tant de travail et d’effort, il arrive à bien nager mais sans y exceller. Il lui avoua aussi qu’il n’aimait pas tellement la natation même s’il pouvait y devenir très bon.

La sage tortue écouta attentivement et fut étonnée des propos du lapin. Elle lui posa cette question : « Pourquoi  tu t’es orienté vers la natation alors que tu peux bien être un très bon coureur ? »

Le talent n’est pas la compétence. Nous pouvons développer n’importe quelle compétence lorsque nous fournissons l’effort nécessaire.

Le talent apparaît lorsqu’une compétence est acquise avec passion et dévouement. Ce qui aboutit vers l’excellence avec certitude.

Le talent offre un accès facile à la compétence lui correspondant. L’effort pénible et l’énergie intense que nous dépensons pour développer une compétence, liée à un de nos talents, semblent être un réel plaisir.

Nos talents sont nos prédispositions que nous pouvons transformer en compétence avec passion et excellence.


Dominique Jeanneret

 

(Collage sur carton ondulé 2009)

 

Publié dans réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

André BROUCHET 28/02/2010 16:51


Tout à fait bien vu, et bien raconté. Le piège du créatif est de croire que tout est possible. Le lapin, quoi qu'il fasse, ne deviendra pas poisson...
Savoir repérer SES talents, les transformer en compétences, donc en actions possibles, est effectivement une bonne voie de progrès. Comme aurait pu dire Montaigne : "Talents sans compétences
n'est que ruine de l'âme" ? En tout cas c'est beaucoup d'énergie et de temps perdu !

Au fait, qu'en pense l'Education Nationale ?


Trèflerèle 28/02/2010 18:11


Merci André pour cette réponse, je ne sais ce qu'en dit l'Education Nationale ni l'A.N.P.E combien d'orientation ratée...mais je pense aussi que l'on apprend de ses erreurs et de ses échecs alors
ouvrons les yeux et les oreilles...