Etre si complètement ouvert

Publié le par Trèflerèle

"Alors que vous marchiez sur la plage, les vagues étaient énormes et elles se brisaient en courbes magnifiques et puissantes. Vous marchiez contre le vent, et soudain vous ressentîtes qu’il n’y avait rien entre vous et le ciel, et cette ouverture était le paradis.
Etre si complètement ouvert, vulnérable – aux collines, à la mer et à l’homme – est l’essence même de la méditation.
N’avoir aucune résistance, aucunes barrières intérieures envers quoi que ce soit, être vraiment libre, complètement, de toutes les envies mineures, avec tous leurs conflits et toute leur hypocrisie, c’est marcher dans la vie les bras ouverts.
Et ce soir-là, en marchant là-bas sur ce sable humide, avec les mouettes autour de vous, vous avez ressenti le sens extraordinaire de liberté et d’ouverture ainsi que la grande beauté de l’amour qui n’était pas en vous ou en dehors de vous – mais partout."

 

Krishnamurti

Publié dans réflexions

Commenter cet article

josette guiot 12/12/2011 18:45


Je dirais une prise de conscience devant la beauté du monde ..Le paradis ...Et nous en sommes un des éléments...En communion avec ce qui nous entoure ...Du moins dans le meilleur des
cas !!!


Bonne soirée.

Trèflerèle 12/12/2011 23:54



merci Josette c'est tres beau, communion est le mot qu'il convient. Bonsoir



flipperine 12/12/2011 18:18


c'est dur de n'avoir aucune résistance

Trèflerèle 12/12/2011 23:52



a quoi ou à qui résister? lâcher prise c'est vivre ce qui est là du mieux possible.