Couleur de colère

Publié le par Trèflerèle

 

caillou 2

 

 

J'ai jamais rien dit, jamais bravé la moindre loi
Pas le plus petit carreau brisé le moindre éclat de voix
J'ai vécu peinard dans mon pinard et mes pantouffles
Ce succédané de liberté où l'on étouffe
J'ai fermé ma gueule et ma fenêtre et mes idées
J'ai été le seul à me connaître, à me voir me rider
Mais je n'en peux plus de m'être tu dans ce vacarme
Dans la fausse paix du monde vrai des marchands d'armes

Et c'est moi, moi le lâche
Et c'est moi, qui me fâche
Et c'est moi qui m'arrache et qui vous secoue
Moi l'intrus, l'anonyme
Le cocu, la victime
Je ne veux plus tendre l'autre joue

Bouge, mon pauvre coeur usé d'avoir battu pour rien
Les années solitaires, les années sans lumière, c'est loin
Rouge, le ciel est rouge et nous promet de beaux matins
L'horizon est couleur de colère...

Qu'est-ce que je foutais dans mon silence et dans ma peur
Enterré vivant, tenant autant de place qu'une erreur
Qu'est-ce que je foutais, moi toujours prêt dans le tumulte
A courber le dos, à faire le beau sous les insultes
II en est bien sur de plus malins et de plus forts
Des briseurs de sceptre, des païens qui traquent le veau d'or
Prêts à tout casser pour renverser les dictatures
El les remplacer souvent par d'autres dictatures

Mais c'est moi, moi le lâche
Mais c'est moi, qui me fâche
Et c'est moi qui m'arrache et qui vous secoue
Moi l'intrus, l'anonyme
Le cocu, la victime
Je ne veux plus
Tendre l'autre joue

Bouge, ma pauvre vie laissée pour compte si longtemps
Et si c'est éphémère, ne te prive pas d'air pour autant
Rouge, le ciel est rouge et nous promet de beaux printemps
L'avenir est couleur de colère!
De colère!
De colère!
De colère!

 

Paroles de C. Lemesle- Candy Chanté par  Serge Réggiani

 

 Et vous votre colère


elle est de quelle couleur


en ce début d'année?

 

 

 

objet avec pierre: Cécile R.

Publié dans réflexions

Commenter cet article

Nénette 07/01/2011 11:11



On dirait un texte de slam, très rythmé !



RCD ou regine 06/01/2011 20:08



ma colère est celle de ne pas être suffisamment courageuse pour m'insurger au delà des mots... De voir la misère qui m'entoure et finalement ne pas agir suffisamment... Devant l'ampleur de la
tâche, je baisse les bras. Une sorte de lacheté ou de résignation.... Mais il y a aussi la colère de voir comment nous sommes manipulés par tous ceux qui soit disant veulent notre bien... A qui
faire confiance finalement. L'homme est une bête pour lui et ses semblable. L'argent gouverne le monde mais ce n'est qu'une minorité qui en profite. On nous montre des actualités horribles et
avec un naturel déconcertant on passe à un reportage sur une starlette qui sort un film culte.... Que sommes nous donc ? Des faibles, des laches, des petits.... De toute façon dès notre naissance
on nous catalogue. D'après les études faites, l'intelligence, les vêtements que l'on porte... Nous vivons dans une société superficielle et ou la fiction et la réalité se mélangent... On incite
les haines raciales car il faut forcément des coupables pour nous disculper nous même... Ma rage c'est finalement d'être un simple être humain qui fait avec ce qu'il peut et les moyens qu'il
possède mais jamais heureux car c'est une goutte d'eau dans l'océan....


Voilà ma rage contre notre monde qui est pourtant si beau et qui pourrait subvenir aux besoins de tous s'il n'y avait pas toutes ses manipulations... On dit tout et son contraire, alors que
croire les images, les textes... Et même notre regard est troublé par les images partielles que l'on peut entrevoir...


Je ne suis pas un super héro et ne le serais jamais et puis il y a la religion dont on se sert pour faire accepter tout ce qui arrive sur terre sans réagir : c'est notre destin...


Pourtant le destin nous le détenons entre nos mains et c'est à nous qu'il appartient de faire changer la donne....


Mais même ces mots me semblent si dérisoires et si facile à écrire. Mais agir... Là est une autre question.


Fin de ma révolte et de ma colère.


Régine      



Trèflerèle 07/01/2011 18:53



Bonjour régine et merci pour ce partage spontané, il y a des jours comme cela où l'on en veut à la terre entière, ça va mieux en le disant. Ensuite il serait bon d'essayer la technique du
Colibri: chacun sa part..