Carotte,oeuf ou grain de café

Publié le par Trèflerèle

Une jeune femme va chez sa mère et lui dit que sa vie est tellement difficile qu'elle ne sait pas si elle peut continuer. Elle veut abandonner, elle est fatiguée de se battre tout le temps. Il semble qu'aussitôt qu'un problème est réglé, un autre apparaît.

Sa mère l'amena dans la cuisine. Elle remplit trois chaudrons d'eau et les place chacun sur la cuisinière à feu élevé. Bientôt, l'eau commence à bouillir.

Dans le premier chaudron, elle place des carottes, dans le deuxième, elle met des oeufs et dans le troisième, elle met des grains de café moulus. Elle les laisse bouillir sur le feu sans dire un mot. Après 20 minutes, elle retourne à la cuisinière. Elle sort les carottes et les place dans un bol. Elle sort les oeufs et les place dans un bol. Puis, elle verse le café dans une carafe.

Se tournant vers sa fille, elle dit : "Dis-moi, que vois-tu?"

"Des carottes, des oeufs et du café", répondit sa fille.

La femme l'amena plus près et lui demanda de toucher les carottes. La fille leur toucha et nota qu'elles étaient toutes molles et souples. La mère lui demanda alors de prendre un oeuf et de le briser. La fille enleva la coquille d'un oeuf et observa qu'il était cuit dur. Finalement, la mère lui demande de goûter au café. La fille sourit comme elle goûtait son arôme riche.

La fille demanda alors, "Qu'est-ce que ça veut dire maman?"
Sa mère lui expliqua que chaque objet avait fait face à la même eau bouillante, mais que chacun avait réagit différemment.

La carotte y est entrée forte, dure et solide. Mais après être passée dans l'eau bouillante, elle a ramolli et est devenue faible.

L'oeuf était fragile avec l'intérieur fluide. Mais après être passé dans l'eau bouillante, son intérieur est devenu dur.

Quant aux grains de café, eux, ont réagi de façon unique. Après avoir été dans l'eau bouillante, ils ont changé l'eau.

"Lequel es-tu?", demanda la mère à sa fille. "Lorsque l'adversité frappe à ta porte, comment réponds-tu? Es-tu une carotte, un oeuf ou un grain de café?"

Penses-y?

Suis-je la carotte qui semble forte, mais qui dans la douleur et l'adversité devient molle et perd sa force?

Suis-je un oeuf qui commence avec un coeur malléable, mais change avec les problèmes? Ai-je un esprit fluide qui devient dur et inflexible dans la douleur?
Est-ce que ma coquille ne change pas, mais mon intérieur devient encore plus dur?

Ou suis-je comme un grain de café? Le grain change l'eau, il change la source de sa douleur. Lorsque l'eau devient chaude, il relâche sa fragrance et sa saveur. Si tu es comme un grain de café, tu deviens meilleure et change la situation autour de toi lorsque les choses en sont à leur pire.

Comment faites-vous face à l'adversité ?
Comme une carotte, un oeuf ou un grain de café ?
.

merci à Claudine Cazenave

 

Publié dans réflexions

Commenter cet article

Aziyade 22/06/2010 14:24



Merci l'amie, chez moi aussi. Bonne fin de journée


Bisous


Chantal



Aziyade 21/06/2010 21:20



Bonsoir copinette,


Je viens du blog de Kasimir et suis bien contente qu'il nous ait transmis ton lien, des méditations très intéressantes... S'il faut répondre à cette
histoire, je dirai que compte tenu de mes diverses expériences, voire épreuves...le café me convient bien à la finale


Bonne fin de soirée, amitiés


Chantal



Trèflerèle 22/06/2010 11:18



Merci pour ton passage via Kasimir, via EMma...tu seras toujours la bienvenue chez moi.



patricia 21/06/2010 20:18



Mais la carotte peut tout aussi bien devenir plus tendre et savoureuse (accessible, à l'écoute, ... tendresse et empathie) ce qui est très bien aussi ... question de point de
vue ? Ne dit-on pas que la vraie force réside aussi dans la douceur (qui n'exclue pas la fermeté : question de dosage .. pardon ! de cuisson !)



Trèflerèle 22/06/2010 11:17



Eh oui!! il y a plein d'interprétations posssible!! alors que chaun y trouve la sienne...merci pour le commentaire.



Hélène 13/06/2010 12:10



bonjour Brigitte, contente de lire cette histoire, je serais peut le grain de café,... qui as la preference ? bises avec toute ma sympathie, MHélène



kasimir, dit pinson déplumé 13/06/2010 09:44



bonjour !


je viens sur le conseil d'eMmA et  je lis votre conte


bien sûr qu'il m'intéresse car je parle en ce moment sur mon blog du rapport mère-fille.


Je ne saisis pas enore l'intérêt de la comparaison que fait cette mère et je doute beaucoup que cette mise en scène très divertissante puisse aider en quoi que ce soit la fille.


Elle n'est ni une carotte, ni un oeuf, ni grains de café.


Mais je vais y réfléchir.


merci


bon dimanche.



Trèflerèle 13/06/2010 11:42



merci pour votre commentaire. Ne sommes nous pas tout à la fois! selon les circonstances comme le dit EMma! ce qui m'a plu c'est regarder comment nous faisons les choses sans nous préocupper du
pourquoi puisque c'est l'expérience qui enrichit. La mère accorde du temps a sa fille, elle transmet ce qu'elle a compris. La fille fera son chemin et son âge n'est pas important.