Pourquoi ces cartes là font elles grandir?

Publié le par Trèflerèle

flyer 2

 

 

Pourquoi ces cartes là font elles grandir ?

 

Tout d’abord parce qu’elles réveillent en chacun de nous cette part d’enfance liée au Jeux.

Souvenez-vous…   « Et si on jouait aux voleurs? » « On dirait qu’on serait des sorcières » et SI... et là notre imagination s’envole, notre esprit s’ouvre, tout est possible non ? Puisque l’on a « la main !! »

On aime (se) raconter des histoires parce qu’alors on peut intervenir dans le cours de choses, modifier l’histoire, changer le passé et inventer l’avenir.

Qui n’a pas rêvé de remonter le temps ou de se projeter dans l’avenir ?

Il nous arrive d’être surpris par des coïncidences lorsque des évènements surgissent : ah ben ça alors !! Je me disais justement !! La synchronicité ça vous dit quelque chose ?

En petits groupes les idées se conjuguent, les regards se complètent, les pensées s’entrechoquent, l’horizon s’éclaire…

Seul, nos pensées ont tendance à tourner en rond…nous sommes persuadés que ça ne peut pas être autrement parce que nous savons que…alors qu’une autre personne va dire à un moment donné : «  tu crois que c’est comme cela ? Moi je pense que… » Et ça change tout ! Un nouveau regard, une nouvelle pensée.

Et si c’était cela la créativité ? Si c’était cela qui fait grandir ?

L’ouverture d’esprit, pas le savoir, pas les certitudes.

Les anciens disent «  Avec des Si on peut faire le tour du Monde » et bien souvent c’est perçu comme « il faut savoir ce que l’on veut ».

Et si justement ce que je veux c’était ce qui m’arrive justement, cette carte que je viens de tirer ?

Sur cette image : une porte ouverte, sur celle là un mot : DIRE.

Qu’elle histoire ça me raconte là  aujourd’hui?

«  Pour sortir de là j’ai besoin de dire ?… »

« Pour entrer là  je ne dois pas dire ?… »

« Si je sors je ne pourrais pas dire ? »

Et là un travail se fait à partir de ce que je ressens devant ces deux cartes là quand j’entre dans le Jeu avec sincérité, quand j’accepte les cartes comme des signes, comme des outils pour voir, quand surtout je joue le Jeu mais que je ne fais pas semblant !

Vous avez remarqué avec quel sérieux les enfants deviennent aussi bien des dragons maléfiques que des fées bienveillantes ? Parce que l’espace d’un instant ils y croient, ils s’y croient.

Est-ce que je crois vraiment que ce que je vis c’est MA vie ?

Que c’est un JE(u) dont je détiens la majorité des cartes, que mes choix déterminent ce que je vis ?

Apprendre à jouer, non pas sa vie sur un coup de Dé (tête) mais à voir le jeu de l’ESPRIT qui peut me faire perdre la tête ou gagner en conscience.

Alors voila jouer aux cartes créatives, participer aux Apéricartes et aux  Cart’Optidej’ c’est ça.

Alors qu’en pensez-vous ?

 

ATELIERS JEUX

Publié dans objectifs des ateliers

Commenter cet article

Jacqueline Savard 13/01/2011 15:59



Que c'est intéressant de te voir jouer avec les mots ou les cartes, j'ai regardé le jeu


de carte dans le reflet de l'âme! Ces jeux de lumière excellent a l'ombre.


laisser une chose dans l'ombre et la certitude. Merci brigitte...a bientôt Jacqueline Savard