L'ennui

Publié le par Trèflerèle




L’ennui ou même simplement la menace de l’ennui est l’une des grandes motivations, un des moteurs de l’action. N’importe quelle action pourvu qu’elle chasse l’ennui ou même la menace de l’ennui. À la réflexion, l’esprit d’entreprise doit beaucoup à l’ennui, l’esprit d’aventure de même. Sans compter que bien souvent, l’ennui est aussi le moteur de l’inventivité, de la créativité.

L’ennui présente donc aussi un aspect positif. À la condition de l’apprivoiser, de s’en faire un allié plutôt que de s’agiter comme si on craignait de manquer d’air et de suffoquer.

Et si l’ennui, en définitive, était l’écho en nous de la quête d’infini ! On ne soupçonne guère la véritable nature de ce manque, de ce vide, de ce creux que nous éprouvons au fond de l’être… Si on prenait conscience de cette quête du Graal en nous, sans doute cesserions-nous de demander au monde ce qu’il ne peut offrir.

 C’est que l’ennui appartient à l’univers du vide. En quoi il représente aussi une condition favorable à la réflexion, à une prise de conscience, à l’éveil. L’ennui devient alors l’occasion de devenir un peu plus cause de soi.

Jacques Languirand

 

Pour moi l’ennui c’est une sorte de matrice d’où va émerger une action.

Quand mon esprit est serein et qu'il n’y a rien de prévu, je ne fais rien, je me pose et je reste en contact avec ce que je ressens. Certains jours je vais rester là à penser un certain temps sans culpabilité aucune.

 

Quand j’étais enfant ma mère disait « ne reste pas là à rêvasser.. »

J’ai mis des années à m’autoriser à ne rien faire ou plutôt à laisser le temps être sans vouloir forcément qu’il se passe quelque chose et c’est dans ces moments là qu’émerge une idée, une inspiration et c’est toujours dans ces moments là que j’ai envie de créer.

Quand on respire, nul besoin de faire un effort après l’expiration, le mouvement de l’inspiration vient tout seul.

Regardez notre vocabulaire, on parle de temps mort entre deux actions, un local vide est un local vacant, mais quand on dit qu’on a l’esprit vide on ne le vit pas comme une chance ! quand on parle de vacance on dit qu’on sera libre de ne rien faire...y arrivons nous vraiment? Tu as prévu quoi pour tes vacances ? Tu as fait quoi pendant tes vacances ?

Quand je vois que je remplis trop mon agenda je me choisis des plages de rien, je me réserve des espaces vides, je sens que c’est une nécessité, mes journées aussi ont besoin de respiration. Une semaine trop chargée est une semaine lourde, une journée qui commence sans avoir rien prévu me donne une sensation de légèreté incroyable.

Je me vois aussi remplir un vide quelquefois, occuper mon esprit avec une préoccupation..Si je suis pré-occupée mon esprit n’est pas libre, pour écouter, voir ce qui vient à moi.

Vous savez cette petite voix qui dit pourquoi tu cours ? Après quoi tu cours ? Que cherches-tu ? qui me demande de me poser.

Dans le zen c’est l’espace blanc, vide qui met en valeur l’objet posé dessus, sans cet espace l’objet n’est pas vu il est confondu, fondu dedans.

Quand notre esprit est embrouillé nous disons bien que nous sommes confus…..alors faisons de la place, laissons des blancs, des espaces, des passages..fermons les portables, laissons entrer l’ennui.

Publié dans art et bien être

Commenter cet article

M-Hélène 30/09/2009 08:58




bonjour Brigitte,
j'aime votre expression écrite,à diffusez sans modération, ce regard qui ouvre d'autres possibles et développe notre créativité, bonne semaine, bien à vous


Trèflerèle 30/09/2009 09:34


merci Marie hélène, diffusez, diffusez  et partageons ensemble. belle journée à vous


citron vert 27/09/2009 10:23


ah! je suis une grande "m'ennuyeuse " et ma troisième fille également .
Qu'est-ce que j'ai pu souffrir des commentaires quand j'étais petite sur mes carnets de notes: nonchalante;rêveuse ....
Je croyais dur comme fer que c'étaient de gros défauts et j'ai travaillé à devenir un zombie actif pour maintenant retravailler en sens inverse : arrête de t'agiter , calme -toi respire!!
dur,dur la vie!!!


Trèflerèle 27/09/2009 13:30


merci citron vert. Avec les années je crois de plus en plus en l'acceptation de qui l'on est tout au fond de soi, et tant pis pour le ragrd des autres!! on me dit toujours mais quelle énergie!!
avant j'entendais quel "trop plein" d'énergie maintenant je l'accueille ce feu intérieur sans qu'il brûle moi ou les autres...


Caro 24/09/2009 23:58


moi aussi j'm'épuise dans mon ennui!^^
En tout cas, là tout de suite, je vais pas m'ennuyer, j'vais m'coucher tiens!;)
De beaux rêves à vous tous..


Caroline 24/09/2009 00:39


Bonjour, et merci pour cet article!
Je suis une personne qui s'ennuie dans la vie...:) Alors je vois très bien de quoi vous parlez!..
(j'adore contempler le ciel depuis mon balcon!)
perte de temps?...;)
Au plaisir de vous lire,
caroline


Trèflerèle 24/09/2009 17:44


je crois que l'on ne perds pas son temps comme on ne peut pas non plus en gagner!! il coule de toute façon, c'est notre perception qui change selon que l'on s'ennuie ou pas..le ciel est merveilleux
comment ne pas avoir envie de s'y perdre!
merci pour les commentaires Caroline.


BriKaBraK 19/09/2009 10:01

De bien bons conseils, que je m'efforce d'appliquer chaque jour. Ce que je réalise ne me plait jamais autant que quand je démarre en me vidant la tête.

Trèflerèle 19/09/2009 10:45


Et ce que tu fais est fabuleux!! qu'elle imagination tu as..