D'un geste de la main il ouvrit son intelligence

Publié le par Trèflerèle

  mains-et-fleur.jpg

 

La main touche autour d’elle, découvre, invente le monde.

Fouille, fouille…jusqu’à se découvrir l’intelligence.

Elle en vient à toucher si finement qu’elle se perçoit le dedans du geste…révélant ce toucher qui permet de toucher le toucher.

Perception des perceptions…l’on se perçoit en train de percevoir…l’intention porte sur elle-même…la conscience vient à la conscience. L’intelligence du geste, devient gestes d’intelligence.

Lorsque l’humain tourne son attention vers le dedans, vers ses espaces d’intériorité, il implique dans cet acte bien évidemment, tous les potentiels de compréhension dont il dispose. C’est ainsi que tout naturellement, l’intelligence des mains qui a pris naissance dans l’appréhension de l’environnement extérieur, va être utilisée pour visiter « l’environnement intérieur ».

Et voila l’Humain fouillant dans son esprit aves ses mains.

L’attention disposant de l’intelligence du toucher tourne cette acuité tactile vers le dedans, comme pour saisir le sens, pour toucher l’âme…et, se glissant dans la danse des gestes, elle chevauche les dynamiques de son esprit.

C’est ainsi, alors que s’inventaient universellement des gestes pour saisir, lâcher, palper, caresser le monde du dehors, s’inventaient en écho d’autres gestes, tout aussi universels , pour toucher le dedans de notre humanité : les mains se joignirent, s’écartèrent, s’élevèrent, s’ouvrirent grandes…Partout semblables sur la planète apparurent des gestes d’intériorité qui prirent la forme de l’esprit humain, comme une sorte d’ergonomie spirituelle.

Tout comme les pieds découvrirent la marche pour se déplacer dans les territoires extérieurs, les mains découvrirent les gestes pour se déplacer dans les territoires intérieurs.

C’est pourquoi il n’est nul besoin de migrations humaines ou de continents qui se séparent pour expliquer leurs apparitions partout semblables sur la planète. Ces gestes appartiennent à nos territoires intérieurs, ils dessinent la cartographie de notre psyché.

Ces gestes n’ont pas été décrétés « sacrés » institués par je ne sais qu’elle instance religieuse se disant : «  tiens si on fait ce geste, cela sera un truc à nous ; symboliquement, cela voudrait dire que… »

 

Il n’en est rien. Ces gestes sont totalement atemporels et aculturels. S’ils ont ce goût de sacré, c’est qu’ils activent dans leurs ressentis des états de conscience unifiés. Et cela se produit sans qu’il soit besoin de poser sur eux les croyances et les dogmes avec lesquels, bien souvent, ils se sont confondus.

Dès que ces gestes sont éclairés de fine attention, ils s’activent dans leur spontanéité première, offrant alors une véritable technologie pour « se relier à «  pour relier notre bipolarité en une unité d’attention. C’est en cela qu’ils sont « religieux », au sens étymologique du terme.


Ce sont des gestes d’humanité  qui ne sont propriété et ne peuvent être revendiqués par aucune église, aucune religion. Ils sont seulement ce qui se produit lorsque l’Humain fouille dans son esprit avec ses mains à la découverte de son unité, à la découverte de son infinité….

L’une des fonctions de ces gestes est justement de placer l’attention de l’exécutant dans cette qualité d’instant où toutes choses se produisent toujours pour la première fois.


La main connaît la caresse, elle tourne ce ressenti vers ses espaces intérieurs..et dans cette caresse vers le Sacré…se glisse une caresse du Sacré.

 

Extrait de SARBACANA le Souffle du présent de Michel-Laurent DIOPTAZ édition Le Souffle d’or


Publié dans réflexions

Commenter cet article

administrateur 15/07/2009 19:46

superbe...  bel été à vous

eMmA 14/07/2009 21:45

Brigitte, j'aime beaucoup ton magnifique collage. Il respire l'intelligence, donne à réfléchir et met parfaitement en scène le texte qui l'accompagne.Moi, comme d'habitude, c'est un peu brouillon, mais j'ai également récemment fait un jeu de mains. Il s'agit du collage "Sourriez" dans mon récent post, dont voici le lien :  http://emmacollages.over-blog.com/article-33737909.htmlBien à toi,eMmA

Trèflerèle 14/07/2009 22:09


je vais aller sur ton blog car le lien ne fonctionne pas, je te remercie pour tes messages, j'aime bien "lire" dans tes collages, laisses venir ce qui vient, ne juge pas ce que tu fais.