Pour toute la beauté du monde

Publié le par Trèflerèle

Pour toute la beauté,
jamais je ne me perdrai
mais bien pour un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure.

La saveur d'un bien fini,
le plus qu'elle peut faire
c'est de lasser l'appétit
et de gâter le palais.
Aussi pour toute la douceur,
jamais je ne me perdrai
mais bien pour un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure.

Le coeur généreux,
jamais n'a garde d'arrêter,
où l'on peut passer outre
il s'arrête au plus difficile,
rien ne le rassasie
et sa foi tant s'accroît,
qu'il savoure un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure
.

Celui qui d'amour languit
pour l'Être divin touché,
a le goût si transformé
que les saveurs lui échappent,
comme celui qui ayant la fièvre
a dégoût des mets qu'il voit,
et il a faim d'un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure.

Ne vous émerveillez pas
que le goût demeure tel,
car la cause du mal
est étrangère à tout le reste...
et ainsi toute créature
se voit devenue étrangère...
et il savoure un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure,

Car lorsque la volonté
est touchée par l'Être divin
elle ne peut se tenir payée
que par l'Être divin.
Mais sa beauté étant telle
qu'on ne la voit que par la foi,
elle la goûte en un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure.

Donc si tel est ce que vous aimez,
dites-moi si vous souffrirez
puisque son goût ne se trouve
parmi tout le créé,
mais sans forme corporelle,
sans trouver appui ni pied,
goûtant là un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure.

Ne croyez pas que l'intérieur
qui est d'un prix beaucoup plus haut,
trouve contentement et joie
en ce qui plaît ici bas,
mais par-delà toute beauté
et ce qui est, fut et sera.
Il goûte là un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure.

Il met davantage son soin,
celui qui veut avoir davantage,
en ce qui reste à gagner
qu'en ce qui est gagné déjà,
ainsi pour atteindre plus haut
toujours je tendrai,
par-delà toute chose vers un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure.

Pour tout ce qui par le sens
peut ici-bas être saisi,
et tout ce qui peut se comprendre
bien que ce soit très élevé,
ni pour la grâce et la beauté
jamais je ne me perdrai,
mais bien pour un je ne sais quoi
que l'on atteint d'aventure

(St jean de la Croix)

 

 

Publié dans réflexions

Commenter cet article