La perturbation révélatrice

Publié le par Trèflerèle



Ce terme a été utilisé par Didier van Cauwelaert dans une interview à l'occasion de la sortie de son livre La Maison des lumières.
C'est l'histoire d'un homme qui se retrouve seul à Venise devant le tableau fétiche de la femme qu'il aime passionément, mais qui n'est pas là.
L'Empire des lumières de Magritte est alors tellement chargé émotionnellement qu'il se retrouve projeté à l'intérieur du tableau dans lequel il va revivre son histoire douloureuse.
Et c'est là où l'auteur parle de perturbation révélatrice, quelque chose d'inattendu vient faire effraction dans notre perception du réel, la modifie et nous emmène ailleurs, en nous même.
Un chagrin, un évènement imprévu qui nous bouleverse peut nous ouvrir une porte vers un souvenir enfoui. On retrouve ce phénomène en thérapie avec l'association des mots, un rêve....

La technique de collages "à l'aveugle" que je propose dans mes ateliers offre la possibilité d'accueillir, devant des formes assemblées par "hasard", un ressenti.
Cette émotion pourra être une porte d'accès.
Nous aurons le choix de laisser cet espace entrouvert, ou de nous aventurer plus avant à la rencontre d'une révélation (au sens photographique), une phrase, un évènement, une situation va prendre sens sous notre regard et celui des autres.
Se laisser toucher, laisser advenir, être en contact avec ce qui est là sans jugement, sans vouloir savoir ce que celà signifie mais être dans l'intention de com-prendre (prendre avec).
je me souviens de cet atelier où une participante a vu que les personnages de son collage  "avaient tous perdus leur tête" un morceau incongru se trouvait à chaque fois à cet espace.
Constater cela a crée une perturbation pour elle et pour le groupe, nous avons travaillé sur le sens que chacun donnait à perdre la tête, perdre sa tête....de fil en aiguille nous sommes arrivés à prise de tête etc...

Un atelier de collage d'images, c'est la proposition d'un voyage accompagné : êtes vous prêts à voir  ce que nous allons ensemble y rencontrer?.  

Publié dans objectifs des ateliers

Commenter cet article

Emma 06/04/2009 21:22

Bonsoir Brigitte.
Merci pour ton invitation à entrer dans le riche univers de ton blog que je ne connaissais pas.
Je viens de le parcourir entièrement et tous les articles m'ont beaucoup intéressée. Ils me renvoient vers davantage de réflexion et de prise de conscience concernant le plaisir que je prends depuis bientôt un an à créer des collages.
Cette envie dormait profondément en moi depuis de très nombreuses années. A présent, il se passe rarement un jour sans que je caresse, déchire et colle des petits papiers...
Nul besoin de m'inscrire à la newsletter car je reviendrai spontanément et régulièrement chez Trèflerèle qui (sur la forme au moins) est le double d'Emma Collages.
Bien amicalement,
Emma