Donner son coeur

Publié le par Trèflerèle

Donner son coeur

Que dit on quand on dit cette phrase?

Je t'ai donné...cadeau? engagement? qu'attendons nous de l'autre?

Lisons attentivement....

Je t'ai donné mon coeur
Tu tiens en toi tout mon bonheur
Sans ton baiser il meurt
Car sans soleil meurent les fleurs
À toi mon beau chant d'amour
Et pour toi seul il fleurira toujours
Toi que j'adore, ô toi ma douceur
Redis-le-moi ; je t'ai donné mon coeur

Même en restant loin de toi
Ta présence reste en moi
Ton souffle parfumé m'enivre
Je n'ai qu'une raison de vivre
Toi, rien que toi
Je vois partout tes cheveux merveilleux
Ton regard plein de rêve et tes yeux lumineux
Et nul chant n'est pour moi aussi doux que ta voix

Je t'ai donné mon coeur
Tu tiens en toi tout mon bonheur
Sans ton baiser il meurt
Car sans soleil meurent les fleurs
À toi mon beau chant d'amour
Et pour toi seul il fleurira toujours
Toi que j'adore, ô toi ma douceur
Redis-le-moi ; je t'ai donné mon coeur.

(chanson André Dassary)

Dans cette chanson mais aussi dans la plupart des poèmes d'amour, il y a ce don de soi avec cette attente immense " tu tiens en toi tout mon bonheur". Ainsi l'autre me doit en échange le bonheur..total!

Je lui donne tout et si je ne suis pas heureux ce sera à cause de lui ou d'elle?

Si je prends un autre point de vue et que je me place dans la position de rendre heureux quelqu'un. Je vais tout faire, vu de moi, pour répondre à ses désirs, ses attentes, du moins je vais penser que c'est cela que je fais.

Quand il y a une dispute entre amoureux c'est bien souvent parce que l'autre ne fait pas assez ceci ou fait trop cela, bref l'autre ne voit pas ce dont j'ai besoin!

Est-ce que je sais moi ce dont j'ai besoin pour être bien?

Est-ce que je sais demander ce dont j'ai besoin?

Est-ce que je sais comment être bien? seul(e) ou avec quelqu'un?

Est-ce que je sens quand l'autre est bien ou quand l'autre n'est pas bien?

L'amour c'est la rencontre de deux blessures et aimer l'autre c'est aimer la façon qu'il ou elle a de s'aimer, c'est partager cette difficulté à être pleinement soi avec l'autre, devant l'autre.

Il y a une part de risque dans l'acte d'aimer, c'est être confronté au manque, à l'absence, à l'incompréhension, à notre condition humaine.

« Être aimé, c’est se sentir justifié d’exister" disait Sartre

Si l'on reprend la chanson l'être aimé devient l'idéal incarné, et nous existons grâce à son regard.

A découvrir ensemble: le sentiment d'exister plus.

Publié dans réflexions

Commenter cet article

Anne-Claire 21/03/2014 10:41

Très bel article sur l'amour, j'aime beaucoup votre vision du cœur.
Merci